Oct 08

Connectivité des bâtiments, maintenance et gestion prédictive

Posté par : Kieran Le Peron / Etiquettes : , ,

Connectivité des bâtiments, maintenance et gestion prédictive

La transition numérique au sein de l’entreprise s’impose comme une obligation dans de nombreux secteurs afin de rester compétitif.
 
Provoquant de profonds changements depuis le business model jusqu’à la manière de travailler, elle est devenue incontournable dans le monde professionnel actuel. Pourtant, en dépit des contraintes, elle offre des opportunités incontournables pour se démarquer de la concurrence et changer la donne. À l’aube de la 5G, la transformation digitale impacte la société tout entière avec toujours plus d’interfaces et de fonctionnalités.
 
Le secteur du bâtiment n’y fait pas exception. Bien au contraire, les nouveaux bâtiments intelligents se profilent à l’horizon, agrémentés de systèmes automatisés et de contrôle à distance.

 
Avec le Smart Building et la Smart Home, les bâtiments se dotent d’une infrastructure adaptée à la circulation de données sécurisées pour profiter pleinement des équipements connectés. Un moyen idéal de répondre de manière préventive aux différents cas d’usages qui caractérisent les besoins des utilisateurs.

La maintenance prédictive : un cas d’usage essentiel

Plutôt que d’attendre la panne, pourquoi ne pas l’anticiper ? À travers l’internet des objets et les solutions connectées, les équipements seront bientôt capables de communiquer sur leur état de fonctionnement. Du chauffage, en passant par les ressources électriques, les volets roulants, les ascenseurs, les diverses ouvertures ou autres appareils se verront équipés de capteurs.
 
Le bâtiment intelligent se chargera alors lui-même d’envoyer les informations au prestataire de maintenance en temps réel. Grâce aux données collectées en fonction d’indicateurs prédéterminés, ce dernier pourra prévoir le passage du technicien ainsi que l’intervention adaptée. Il peut s’agir du changement d’une pièce qui dysfonctionne, d’une réparation due à une défaillance ou à l’usure.
 
L’objectif de la connectivité d’un bâtiment au niveau de la maintenance est d’apporter un service préventif au bon moment pour éviter les désagréments d’une panne à ses habitants.
 
Dans la continuité des progrès de la maintenance prédictive, des solutions existent pour optimiser l’organisation des techniciens sur le terrain à l’image du logiciel Praxedo. Composé d’une interface web et d’une application mobile, il simplifie la planification et le suivi des interventions par ses nombreuses fonctionnalités.

La construction connectée est en marche

Pour répondre efficacement à la demande toujours grandissante de connectivité, le secteur de la construction doit adapter les infrastructures à l’évolution des cas d’usages.
 
Pionnier en matière de transformation digitale les grands promoteurs se mobilisent pour proposer des offres de logements neufs intelligents. Un niveau loin d’être atteint dans le domaine de la rénovation. Pourtant, une mise à jour de l’existant pour accéder aux fonctionnalités connectées va être indispensable pour assurer le développement du Smart Building et de la Smart Home.

Connectivité du bâtiment et optimisation énergétique

Valorisée par le gouvernement, la rénovation énergétique est un point essentiel dans le secteur de la construction. La collecte de données des divers équipements connectés favorise un meilleur contrôle et une régulation accrue des ressources énergétiques du logement. Le BIM et sa maquette numérique joue un rôle de plus en plus déterminant tout au long du cycle de vie d’un bâtiment, depuis la conception jusqu’à sa maintenance, en passant par la construction. Une transformation digitale qui répond de mieux en mieux aux attentes des utilisateurs à l’image d’objets connectés de plus en plus efficaces et accessibles.

Connectivité et contrôle à distance du bâtiment

Des télévisions et enceintes vocales, la connectivité s’étend aux appareils ménagers et aux divers équipements. On peut ainsi contrôler à distance l’éclairage comme les volets roulants ou même les serrures.
 
La collecte et le partage de données sécurisées combinés à l’automation sont à la base de la connectivité au sein des bâtiments intelligents. Au travers de capteurs, d’algorithmes et de logiciels d’analyse, les équipements sont dorénavant capables de moduler leur fonctionnement pour éviter les surconsommations énergétiques.
 
Aujourd’hui, le manque d’interopérabilité des systèmes s’impose comme le principal frein à l’expansion des bâtiments connectés. Pour que les infrastructures et les équipements communiquent sans contrainte entre eux et avec l’utilisateur, il est impératif d’adopter des protocoles communs. Un long travail qui attend les secteurs de la construction et des technologies de l’information.
 
Retrouvez au salon Batimat, les dernières innovations en matière de connectivité d’infrastructures, de Smart Building et de Smart Home. Destiné à tous les professionnels du bâtiment, il regroupe les principaux acteurs de la transition numérique au sein du secteur de la construction.
 

Articles similaires :

A propos de l’auteur

Kieran Le Peron est Directeur Marketing et Communication chez Praxedo, leader des logiciels de gestion d’interventions pour les techniciens. Il est spécialiste du brand content et responsable de l’animation du blog Praxedo dédié aux thématiques de la gestion des interventions terrain.

Essayez le leader Praxedo

Pas d'engagement, pas de carte bleue demandée
une bonne idée, faites un essai gratuit
Essai gratuit

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour personnaliser votre visite et vous assurer une meilleure expérience sur notre site. Pour en savoir plus, cliquez ici.