Oct 11

Gestion d’interventions : 4 conseils pour une stratégie BYOD en toute sécurité

Posté par : Laura Hudgens / Etiquettes : , ,

Gestion d’interventions : 4 conseils pour une stratégie BYOD en toute sécurité

L’environnement de travail évolue.
 
Auparavant nous avions l’habitude de ramener notre déjeuner au bureau, désormais nous sommes de plus en plus nombreux à y ramener notre smartphone ou notre tablette. Mais pour travailler, pas pour notre loisir personnel.
 
Ce concept, de plus en plus en vogue dans les sociétés de service, se nomme le “BYOD” pour “Bring Your Own Device” (en bon Français : “Amenez votre propre équipement”).
 
 
 
 
Le BYOD a plusieurs avantages: c’est très pratique, ça peut doper la productivité de vos techniciens terrain, et ça peut même rendre vos employés plus heureux au travail. Le BYOD devient de plus en plus Populaire. Ainsi une étude menée aux Etats-Unis montre que 74% des entreprises américaines ont déjà ou prévoient de mettre en oeuvre une politique BYOD pour leurs salariés.

 
Et il y a peu de risques pour que cette tendance passe de mode de sitôt.
Cela dit, en dépit de ses avantages évidents, une politique BYOD doit être entreprise en suivant un certain nombre de règles, car les risques ne sont pas négligeables pour une société de service. En effet, les appareils mobiles peuvent se perdre ou être volés. Malheureusement, tous les salariés ne sont pas forcément fiables pour détenir des informations délicates voire confidentielles sur l’entreprise ou ses clients. Un réseau Wi-Fi non sécurisé ou un piratage informatique sont des risques quotidiens pour tout utilisateur d’une technologie mobile.
 
Toutefois, en dépit de ces risques potentiels, le BYOD peut être mis en oeuvre de manière pratique et sécurisée par l’entreprise de service. Dans cet article, nous vous présentons 4 conseils à suivre pour déployer une stratégie BYOD pour la gestion d’interventions de votre entreprise.

1. Définissez les règles de votre politique BYOD

Le meilleur moyen de s’assurer que tous vos techniciens sont sur la même ligne, quand on parle de mettre en place un BYOD sécurisé pour les interventions de terrain, c’est de mettre en place des règles concrètes connues et partagées par tout le monde parmi vos équipes.
 
Ainsi, votre politique BYOD peut (et même doit) dicter des règles précises depuis le type d’équipements personnels qui peuvent être utilisés à titre professionnel, et même jusqu’à ce qu’il advient des données contenues dans l’appareil lorsque le salarié démissionne ou est licencié.
 
Les politiques mises en place sont propres à chaque entreprise et dépendent du contexte, mais certains éléments à prendre en compte peuvent se retrouver dans toute bonne politique BYOD : applications ou logiciels à utiliser, stockage cloud des données collectées, mesures de sécurité comme des mots de passe ou des procédures d’identification à double niveau pour tout équipement contenant des informations de l’entreprise.
 
En définissant en amont les règles à suivre, vous vous assurez que les conditions de sécurité à une mise en œuvre du BYOD dans votre entreprise seront respectées, et que tous vos salariés les ont comprises et intégrées.

2. Investissez dans un logiciel de gestion des appareils mobiles

A première vue, décider d’utiliser un logiciel de gestion des appareils mobiles peut paraître un peu « too much »… Après tout, vous avez déjà des dizaines de logiciels qui tournent dans votre entreprise, et déployer un logiciel de ce type peut être perçu comme une tendance à l’espionnage par vos salariés.
 
Mais, en autorisant un technicien à utiliser sa tablette ou son téléphone personnel pour mener ses interventions sur le terrain, vous devez considérer ces équipements comme étant la propriété de votre entreprise.
 
Un logiciel de gestion des appareils mobiles permettra ainsi au département informatique de votre entreprise de contrôler et de gérer les équipements utilisés en service par vos techniciens, ce qui veut également dire un meilleur support technique et une meilleure performance, une meilleure connectivité et capacité à partager les données avec l’entreprise, tout en garantissant un niveau de sécurité satisfaisant pour l’équipement personnel et les informations sensibles qu’il peut contenir.

3. Mettez en place des standards de sécurité

Tout le monde n’a pas le même niveau d’exigence en matière de sécurité des appareils mobiles. Une chose est sûre, il ne faut absolument pas laisser cela à la libre appréciation du salarié. C’est la voie royale vers la catastrophe ! Non, il est très important de définir en amont des standards de sécurité à respecter pour qu’un équipement personnel puisse être utilisé à des fins professionnelles.
 
Ces standards de sécurité doivent être clairement indiqués dans votre règlement BYOD qui doit inclure des éléments tels que le niveau de sécurité minimum des mots de passe à utiliser, les écrans de verrouillage pour sécuriser les appareils, l’interdiction d’utiliser certaines applications mobiles ou d’aller sur certains sites web durant les heures de travail, et un accord à signer mentionnant qui peut accéder aux données appartenant à l’entreprise et contenues sur l’appareil mobile personnel du technicien.
 
Si votre entreprise utilise un CRM mobile en connexion avec un logiciel de gestion d’interventions, vous devrez vous assurer que toute l’information client reste bien dans l’application mobile du technicien. De nombreux CRM et logiciels de gestion d’interventions pour mobiles disposent de fonctionnalités de sécurité spécifiques que vos techniciens peuvent activer pour s’assurer que les données restent dans l’application.
 
Encore une fois, cela peut sembler un peu exagéré au premier abord, mais toutes ces mesures sont à prendre en amont du déploiement du BYOD dans votre entreprise. Car ne pas le faire peut entraîner des conséquences réellement dommageables pour votre société de service.

4. Soyez moteur du BYOD auprès de vos techniciens

Le BYOD est souvent très apprécié des salariés car il est très pratique pour eux. Après tout, ils n’ont qu’un seul appareil à emporter avec eux au quotidien, et en plus c’est celui auquel ils sont habitués et qu’ils connaissent par cœur. Toutefois, n’oubliez pas que le BYOD peut également se révéler très avantageux pour vous en tant qu’employeur.
 
En effet, vous économisez de l’argent car vous n’avez pas à acheter une flotte d’appareils mobiles pour vos techniciens terrain. Or, utilisés en intervention les appareils mobiles ont tendance à s’user rapidement. Les économies peuvent donc être significatives pour votre entreprise.
 
De ce fait, à vous de prendre le taureau par les cornes et d’être moteur auprès de vos employés pour promouvoir une politique de BYOD. Et de faire en sorte que vos techniciens en retirent une vraie satisfaction et une expérience positive. Prendre les choses en main vous permettra également de vous assurer que l’expérience BYOD sera sécurisée, tant pour le technicien que pour votre entreprise.
 
Assurez-vous de fournir une connexion internet fiable et sécurisée pour tous vos techniciens en mode BYOD est le premier pas pour sécuriser et maîtriser les données de votre entreprise. Vous pouvez également leur fournir d’autres outils comme une boîte email ou des serveurs proxy. Ce faisant, vous facilitez la vie de vos techniciens et cela vous permet d’exercer un meilleur contrôle sur la façon dont les données de votre entreprise sont collectées, partagées et stockées.
 
Alors qu’attendez-vous pour vous convertir au BYOD ?
 
 

Articles similaires :

A propos de l’auteur

Laura Hudgens is a writer for TechnologyAdvice.com. she covers topics related to new technologies, media, science and health.

Essayez le leader Praxedo

Pas d'engagement, pas de carte bleue demandée
une bonne idée, faites un essai gratuit
Essai gratuit

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour personnaliser votre visite et vous assurer une meilleure expérience sur notre site. Pour en savoir plus, cliquez ici.