Nov 05

Smart Building, objets connectés, maintenance : quand les bâtiments anticipent les besoins

Posté par : Kieran Le Peron / Etiquettes : , ,

Smart Building, objets connectés, maintenance :  quand les bâtiments anticipent les besoins

Du bâtiment à la maison connectée, les solutions se multiplient pour proposer une offre toujours plus poussée du “Smart”. De quoi assurer une gestion intelligente des infrastructures à la hauteur des attentes des utilisateurs.
Pour décrypter les perspectives d’évolution de ce marché encore émergent, l’Observatoire Construction Tech® a réalisé une étude Smart Home, Smart Building auprès de 12 grands experts issus de différents secteurs.

Smart Home, Smart Building : définitions

Il n’est pas aisé de déterminer la frontière entre les concepts de Smart Home et de Smart Building. Dans les secteurs de la construction, de l’énergie, de la promotion et plus encore dans le domaine des solutions connectées, les professionnels y voient tous leurs propres particularités. Avec l’appui de son comité hétéroclite d’experts, l’Observatoire Construction Tech® apporte une vision singulière du “Smart”.
 
Qu’il s’agisse d’automatisation, de gestion d’énergie ou de ressources, d’un contrôle à distance de la sécurité ou autre, toutes les fonctionnalités correspondent à des cas d’usage. Cette notion essentielle est comblée par la mise en place d’infrastructures adaptées à la présence des nombreux équipements intelligents.
 
Pour les spécialistes de l’étude, la définition ne se limite pas à l’utilisation d’objets connectés dans un bâtiment. C’est justement le type d’infrastructure et les différents cas d’usage auxquels elle répond qui déterminent la nature du Smart home ou building. Il s’agit donc d’une construction destinée au “Smart” par la mise en place de réseaux de données, et dotée des équipements nécessaires pour apporter une solution à des cas d’usages concrets.

Un marché pas encore mature

Pour répondre efficacement à ces cas d’usages toujours plus nombreux, il est impératif de créer les infrastructures intelligentes adéquates. L’étude de l’Observatoire met en relief un faible pourcentage de la gestion technique du bâtiment (GTB) mise en place dans le secteur résidentiel comme le tertiaire. Le Smart Building se profile donc comme un marché à fort potentiel, riche en opportunités. Rien d’étonnant à ce que les promoteurs œuvrent pour proposer des logements intelligents dans le neuf. Pionniers en la matière, Nexity et Bouygues Immobilier ambitionnent de ne construire que des logements neufs connectés dès 2021.
 
Pourtant, même les principaux cas d’usages n’entrent pas dans le cadre d’une adoption massive. Des obstacles normatifs, technologiques et sociétaux font encore barrière au plein développement du “Smart”. Selon les experts mobilisés pour l’étude, les solutions intelligentes gagneront de plus en plus de terrain si les professionnels œuvrent de concert pour une facilité d’installation et une intervention rapide de maintenance. Une vision optimiste qui compte notamment sur la stratégie des promoteurs pour donner un coup de pouce à la smart home, ainsi que sur le décollage du marché des enceintes connectées.

La commande vocale : le fer de lance de la smart home

Parmi les différentes évolutions qui risquent de favoriser la croissance de la smart home, la commande vocale s’annonce comme une innovation plus que prometteuse. Poussé par les incontournables GAFAs, le marché pourrait bien prendre une tout autre dimension sous l’impulsion des géants de la tech. En prenant en compte le rôle de ces grands acteurs du digital dans le développement du “Smart”, l’étude de l’Observatoire Construction Tech® a envisagé trois possibilités. Des scénarios qui impacteront irrémédiablement les divers acteurs du secteur du bâtiment.
 
Face à la puissance des géants du numérique sur le plan marketing, les experts sont unanimes sur une accélération du marché du “Smart”. Des investissements publicitaires autour de la commande vocale qui profiteront à tout le secteur des infrastructures et objets connectés.
 
Leur positionnement entraînera un effet dynamisant sur le marché du Smart Home et Smart Building. Grâce à lui, diverses barrières disparaîtront au profit d’une croissance accrue au grand public.
 
Aux actions des géants du numérique, s’ajoutent celles des gouvernements en faveur de la rénovation énergétique pour favoriser le développement des infrastructures et équipements intelligents par le biais des enceintes connectées. Un contexte qui s’avère idéal pour mener le marché du Smart Home et Smart Building vers sa véritable expansion.

Equipements connectés, capteurs et maintenance des bâtiments

Par ailleurs, tous les bâtiments seront équipés dans un futur proche de capteurs permettant de contrôler en temps réel, voire même d’anticiper les pannes sur leurs systèmes d’équipements. Finie la chaudière qui tombe en panne au mois de février alors qu’il neige dehors ! Désormais ce type d’équipement sera de plus en plus connecté, avec des capteurs de données reliés à des algorithmes d’intelligence artificielle, qui analyseront les données transmises et seront capables de détecter des défaillances avant même que la panne n’arrive.
 
La maintenance s’en trouvera ainsi grandement optimisée, tant pour les prestataires que pour les clients. Pour le prestataire car, à l’ère des objets connectés, il pourra n’envoyer ses techniciens que sur des interventions réellement à valeur ajoutée. Pour le client, car son niveau de satisfaction en tant qu’utilisateur du bâtiment, qu’il s’agisse de son logement ou d’un bâtiment à usage professionnel, s’en trouvera largement amélioré, n’ayant plus à souffrir les nuisances provoquées par une panne d’ascenseur, une chaudière capricieuse ou un portail automatique bloqué.
 
Cela vous semble de la science-fiction ? C’est pourtant déjà le cas dans de nombreux bâtiments construits récemment ou en cours de construction. Et ce ne sont que les prémisses d’un mouvement de fond qui s’apprête à toucher la filière dans son ensemble dans les années à venir.
 
Au travers de son étude, l’Observatoire Construction Tech® apporte d’ailleurs un éclairage et des informations cruciales sur ce marché émergent. Entre études de cas, perspectives et opportunités, le livre blanc Smart Home, Smart Building : comment l’utilisateur va faire décoller le marché détaille avec précision le développement à venir du “Smart”.
 
Venez retrouver les nouvelles technologies au service du bâtiment dans toutes ses formes au pôle Construction Tech® du salon Batimat, du 4 au 8 novembre 2019.
 

Articles similaires :

A propos de l’auteur

Kieran Le Peron est Directeur Marketing et Communication chez Praxedo, leader des logiciels de gestion d’interventions pour les techniciens. Il est spécialiste du brand content et responsable de l’animation du blog Praxedo dédié aux thématiques de la gestion des interventions terrain.

Essayez le leader Praxedo

Pas d'engagement, pas de carte bleue demandée
une bonne idée, faites un essai gratuit
Essai gratuit

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour personnaliser votre visite et vous assurer une meilleure expérience sur notre site. Pour en savoir plus, cliquez ici.